Généalogie Divine 1

Posté par le Sep 18, 2013 dans Histoire

Généalogie Divine

Les dieux étaient très importants pour les égyptiens. Ils régissaient toute leur vie et même au-delà, la mort. Les égyptiens leurs ont donc dédié des temples tout au long du Nil pour leur convenir. Les offrandes et les prièresétaient de rigueur pour invoquer un Dieu et pour avoir sa protection. La religion polithéïste égyptienne était présente dans le déroulement de lavie, des tâches quotidiennes aux plus complexes. Sur les 3000 ans de cette civilisation, les dieux ont changés, évolués, on leurs a attribué des rôles différents suivant les périodes et les dynasties régnantes.

Noun

Il était l’Océan primordial qui existait avant toute chose et matrice de tous les éléments de la création. C’est de cette étendue liquide chaotique qu’émergea la butte qui vit la naissance des dieux et le commencement de la création du monde.

Progressivement, le Noun fut rejeté à la périphérie du monde en y laissant un témoin de sa puissance : le Nil.

Atoum

L’un des dieux solaires d’Héliopolis, souvent identifié avec le soleil couchant. Dieu créateur, il est considéré – dans une étrange conception du commencement -, comme s’étant engendré lui-même. Il porte la double couronneet tient un bâton, symbole de sa charge. Son aspect vivant était le taureau, appelé Mnervis, que l’on gardait au temple.

Parmi les dieux les plus importants ; dieu du soleil et de la création. On supposait qu’il voyageait chaque jour dans sa barque à travers le ciel et, chaque nuit, dans une autre barque dans les enfers où il mettait en déroute les éléments du chaos. Il est dépeint comme un homme à tête de faucon, avec le disque du soleil par-dessus.

Geg, Nout et Chou

Geb, Nout, sa soeur et femme, et Chou, leur père, forment un groupe élémentaire. Chou, dieu de la lumière et de l’air, eut des enfants de Tefnout, déesse de l’humidité. Geb, dieu de la terre, est représenté incliné vers le sol avec Nout, déesse du ciell, arquée sur lui, tandis que Chou, sous forme humaine, une plume d’autruche sur la tête, soutient Nout, la séparant ainsi de Geb. Selon un cycle mythique, Nout donne naissance à Osiris et à ses frères et sœurs ; selon un autre cycle, elle avale le soleil chaque soir et le fait renaître chaque matin. Elle a aussi une fonction funéraire et est souvent peinte à l’intérieur du couvercle des cercueils.

Nephthys

Déesse-consort de Seth et sœur d’Isis, protectrice du gouverneur, elle est associée aux rites funéraires. Elle aida Isis dans la recherche du corps d’Osiris. Elle est représentée avec son symbole, une maison posée sur tête.

Seth

Dieu au caractère équivoque, associé au désert et aux forces de la dislocation. Il peut apparaître sous l’aspect du mal ou du bien, en rivalité ou en harmonie avec Horus et il est, selon le cas, méprisé ou vénéré. On croyait que Seth était le frère ou le fils d’Osiris, et vers la fin de l’époque pharaonique, il était considéré comme son meurtrier. Sa forme est celle de l’étrange « animal Seth » aux yeux obliques et aux oreilles au bout carré, ou bien parfois il a une tête d’animal sur un corps humain.

Isis

Une des déesses les plus importantes. En tant que déesse-consort d’Osiris, elle était associée avec les rites funéraires ; en tant que mère de Horus, elle était celle qui donne la vie et protège le gouverneur. Et le plus important : en tant que magicienne ayant ramené Osiris à la vie, c’était une guérisseuse. On la représente sous forme d’une femme ayant sur la tête son symbole, un trône, parfois aussi portant l’enfant Horus.

Avis sur Généalogie Divine 1

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *