Transports urbains

Posté par le Sep 18, 2013 dans Infos pratiques

Transports urbains égypte

  • Autobus : démentiels. Non seulement ils sont bondés mais ils roulent par on ne sait quel miracle. Les Cairotes ont un drôle de jeu qui consiste à monter le plus vite possible avant que les arrivants ne soient descendus. L’utilisation de ce moyen de transport reste difficile pour un néophyte. De plus, les numéros sont rarement en caractères latins. Facile ! Soyez très prudents car ces bus sont le royaume des pickpockets qui sont généralement beaucoup plus rapides que vous à descendre, même en marche.
  • Taxis : très bon marché à condition de bien connaître leur mode d’emploi (assez particulier). Pour des petits trajets, ne pas hésiter à les utiliser. Vous gagnerez un temps fou par rapport aux bus. Montez uniquement dans les taxis noir et blanc. Ne les prenez jamais devant votre hôtel car c’est à tous les coups le double du prix normal. Avant de vous installer, négociez le tarif. La course se marchande assez facilement. En tous cas, ne discutez jamais pendant la course : cela laisse entendre que vous ne connaissez pas les prix. Le mieux est de se renseigner par avance des tarifs en vigueur.
  • Minibus : genre Toyota. Ils partent quand ils sont complets. Très bon marché. Se prennent en général à midan El-Tahrir.
  • Péniche d’autobus (autobus en nari) : incroyablement bon marché (0,50 LE dans Le Caire). Une petite balade sur le Nil loin des embouteillages et surtout une autre manière de voir Le Caire. Fonctionne de 7 h à 16 h.
  • Métro : inauguré en septembre 1987. Presque comme à Paris, mais en plus propre ! Un ticket couvre une zone, soit 4 stations, pour un prix modique (environ 30 piastres). Longue queue aux guichets. Même système que le RER parisien, on passe son ticket dans la machine, on le conserve en bon état pour le repasser en sortant. Très peu de fraude.

Avis sur Transports urbains

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *